L'héritage de nos samouraïs

Tsuruoka a longtemps été une terre guerrière de haut rang  Durant l'époque Edo (1604-1868), le clan Shônai 庄内藩, dirigé par la famille Sakai 酒井 qui supervisait l'ensemble de la région de Shonai, était réputé pour le prestige de ses armées, qui ne perdirent par une seule bataille jusqu'à ce que le shogunat soit défait lors de la guerre de Boshin 戊辰戦争. Ce fut la première et dernière défaite du clan. L'excellence de l'armée du Clan Shônai s'explique en partie par la sévérité de la famille Sakai. Afin de satisfaire les hauts standards en termes d'éducation du clan Shonai, la famille Sakai ordonna la construction de l'école de clan Chidôkan 致道館, où arts du combat, art des lettres et enseignements confucéens étaient rigoureusement prodigués pour former des guerriers d'élite.

La Soie des samouraïs déchus

     Malgré sa supposée excellence guerière tout au long de sa présidence, le Clan Shonai fut tout de même battu durant la guerre de Boshin, qui opposa les pro-shogunat et les impérialistes souhaitant le retour de l'empereur au pouvoir à la place du shogun.

On pourrait s'attendre à ce que le Clan Shonai, perdant de cette bataille, sorte de la guerre dépouillé de sa dignité, mais il en fut autrement. Comme le shogunat et le système guerrier était défait, les samouraïs perdirent leur statut. Afin de leur épargner le déshonneur, Saigô Takamori encouragea l'ouverture du site séricole de Matsugaoka (Matsugaoka kaikonjô 松ヶ岡開墾場), où il permit aux samouraïs déchus de troquer leur sabre contre une faux, qu'ils utilisèrent pour cultiver le mûrier, aliment principal des vers à soie. Ainsi, les samouraïs, bien que dépourvus de leur statut de guerrier, purent retrouver une activité noble: celle de la production de la soie. C'est ainsi que la soie du guerrier (inscrite comme Héritage du Japon) est née. Le tissu est créé à partir du premier segment de soie craché par le ver, appelé kibiso きびそ, plus rêche que le reste du fil. Cela lui donne un aspect rugueux et dur, censé représenter l'esprit du samouraï: robuste et plein de caractère.

Matsugaoka est le seul site séricole au Japon à manufacturer sa soie de A à Z entièrement sur le même site: de la culture de la feuille de mûrier, à l'élevage des vers, jusqu'à la vente des produits finis.

1/1

Où aller pour en apprendre plus sur les samouraïs de Tsuruoka

CHIDOKAN

L'école du clan Shônai

Matsugaoka

Les terres réclamées

Le musée Chidô

L'histoire de la région

DEGAM Tsuruoka Tourism Bureau (General Incorporated Association)

Adresse: 3-1 Suehiromachi, MARICA East Building, 2nd floor, Tsuruoka, Yamagata 997-0015, JAPAN

TEL: (+81) 0235-26-1218

E-mail: tsuruoka@degam.jp

Langues parlées:

This website uses icons made by Freepik from www.flaticon.com 

Facebook.png
1200px-Instagram_logo_2016.svg.webp
twitter-2672572_1280.jpg

Un problème pour plannifier pour voyage? Des questions en tout genre sur la ville?

Contactez-nous (réponse sous 2 jours ouvrés)